-

MINI JEUX FLASH
Gratuits, sans inscription, sans publicités, 
sans bannières.. Rien que le jeux !
Offert par la groupe
www.WEB92.fr

STORM OPS  v4

ATTENTION:  Cet excellent jeu de tir ne fonctionne pas avec Firefox..
Si vous voulez jouer, il vous faut utiliser
CHROME

Le FLASH : Pour les replay qui nécessitent FLASH comme ces mini jeux ou des vidéos: Il vous suffit de mettre à jour votre ordinateur et/ou vos navigateurs. Tous les navigateurs acceptent FLASH si ils sont correctement configurés. Voir en bas de page pour l'aide a la configuration..
NOTE PRÉALABLE: Cette page est bien sécurisée (https).
Toutefois il se peut que certains navigateurs, parfois, prennent en compte les images qui sont incluses dans le fichier flash du jeu ! ..  En bons robots qu'ils sont, ils avertissent d'un "danger " en indiquant que la page n'est "Pas Totalement Sécurisée " dans la barre d'adresse en haut du navigateur..  Vous ne risquez rien bien évidement.. Ces images ne vont pas sortir du jeux pour vous mordre le nez  ;-) .. Et d'autre part nous ne sommes pas des pirates !..  Vous pouvez jouer à ce jeu en toute sécurité en ignorant ce message de fin du monde.

-INFO: Pas de liens dangereux dans ce jeux, les liens pointent tous sur d'autres sites de jeux..
Bienvenue dans cette nouvelle opération militaire qui consiste à libérer la base en tuant tous les ennemis qui osent s'en approcher de trop près.

Vous allez devoir vous charger du sale boulot vous-même, sortez votre arsenal d'armes à feu pour faire un carnage. Tirez sur les ennemis qui arrivent.
Pas facile de viser avec une cible aussi peu précise, mais rassurez-vous, vous aurez la possibilité d'acheter d'autres armes par la suite. Ne laissez pas les ennemis progresser trop vers votre base. Bonne chance et amusez-vous bien !

Utilisez la souris pour tirer       Q pour changer d'arme       R pour recharger
Espace pour changer d'angle de vue          F pour changer de mode de feu
W pour faire intervenir un mortier         M pour mettre le jeu en muet
P pour mettre en pause           O pour changer la qualité...
xx

 

ADOBE BLOQUERA LE CONTENU
FLASH LE
12 JANVIER 2021

Vous étiez un utilisateur de nos mini jeux ?
Envoyez nous votre commentaire sur la fin de Flash et les mini jeux

Adobe publie la mise à jour finale de Flash, et se veut on ne peut plus explicite : les utilisateurs doivent désinstaller l'application avant sa fin de vie, prévue à très brève échéance.

Adobe a publié mardi 8 décembre 2020 la dernière mise à jour de son application phare Flash Player, que la société prévoit de mettre à la retraite à la fin de l'année. « Dans la dernière mise à jour de Flash Player publiée hier, le message d'invite et les fonctionnalités ont été actualisés afin d'encourager les gens à désinstaller Flash Player avant la fin de sa durée de vie. A partir du 12 janvier 2021, Adobe bloquera l'exécution du contenu Flash », explique un porte-parole d'Adobe à ZDNet.

Cette mise à jour fait suite aux changements annoncés par Adobe en juin dernier. A l'époque, Adobe déclarait avoir prévu de diffuser des messages pour tous les utilisateurs de Flash avant la fin de l'année, avec une notification indiquant que le logiciel atteindrait bientôt sa fin de vie [EOL – End Of Life].

La nouvelle mise à jour apporte également une date effective à la disparition de Flash : le 12 janvier 2021, date après laquelle tout type de contenu Flash ne pourra plus être exécuté dans l'application Flash. Et sauter cette dernière mise à jour de Flash n'enlèvera pas cette "bombe à retardement". Adobe a indiqué à ZDNet que le code killswitch avait été ajouté des mois auparavant dans les versions précédentes et que cette dernière mise à jour Flash ne modifie en rien cette fonctionnalité.

Fin de la route pour Flash
La fin de vie de Flash a été annoncée pour la première fois en juillet 2017 lorsque Adobe, Apple, Google, Microsoft, Mozilla et Facebook ont convenu de supprimer progressivement les contenus et technologies basés sur Flash de leurs produits.

Au moment de la rédaction de cet article, tous les principaux navigateurs ont déjà désactivé Flash dans leurs produits et sont prêts à supprimer le plug-in Flash actuel de leurs bases de données, en décembre 2020 et janvier 2021. Facebook a déjà fait passer la plupart de ses jeux hébergés de Flash à HTML5 et aux technologies basées sur JavaScript. Et ce depuis des années.

Alors que c'était autrefois une idée impensable, aujourd'hui, la fin de vie Flash devrait avoir un impact minimal sur l'écosystème du web, où, selon le site W3Techs, seulement 2,3 % des sites web actuels utilisent encore du code Flash. Un chiffre qui a fortement chuté ces dernières années. Flash revendiquait sa présence sur 28,5 % des sites web début 2011.

Outre la dépréciation de Flash dans ses navigateurs, Microsoft a également publié le mois dernier une mise à jour optionnelle de Windows qui, une fois appliquée, supprimera toute trace de Flash Player au niveau de l'ensemble du système d'exploitation.

Adobe remercie les utilisateurs et les développeurs de Flash
Bien qu'il ait été critiqué pour tous ses bugs de sécurité, Flash Player a joué un rôle crucial dans l'histoire de l'internet, en aidant à introduire et à populariser des contenus interactifs comme les animations web, les lecteurs multimédia et les technologies de streaming, qui ont tous été d'abord pris en charge par Flash avant d'être portés en CSS, JavaScript et HTML5.

La dernière mise à jour de Flash ayant été lancée cette semaine, Adobe a également pris le temps de remercier tous les utilisateurs de Flash et les développeurs web pour avoir installé l'application et l'avoir utilisée. Voici le message de l'éditeur, comme on peut le voir dans la dernière entrée du journal des modifications de Flash Player.

« Nous voulons prendre un moment pour remercier tous nos clients et développeurs qui ont utilisé et créé un contenu Flash Player étonnant au cours des deux dernières décennies. Nous sommes fiers que Flash ait joué un rôle crucial dans l'évolution du contenu web à travers l'animation, l'interactivité, l'audio et la vidéo. Nous sommes ravis de contribuer à l'avènement de la prochaine ère d'expériences numériques. »

Source : ZDNet.com le 10/12/2020